Numéro 1 du Sourcing Digital et de la Présélection téléphonique de candidats

Blog

Suivez les TIPS du Sourcing et du Recrutement Digital !

5 mensonges à ne pas dire lors d’un entretien

Zoom sur 5 mensonges à ne pas dire lors d’un entretien d’embauche, des faux pas à éviter, car en plus d’être facilement détectable, ils peuvent vous couter votre emploi.

Après plusieurs années de chômage, l’entretien d’embauche est une occasion en or pour tout chercheur d’emploi d’obtenir à tout prix un poste. Cet engouement pousse très souvent des chercheurs d’emploi à commettre des erreurs qui à la fin leur sont préjudiciables. Et site de rencontres israel mentir pour enjoliver un CV ou un parcours est très vite fait. Dans l’optique de vous en préserver, nous vous présentons ici une http://capetrestaurant.com/?kontingent=pagina-de-citas-gratis-en-mexico&724=c4 sélection des 5 mensonges à ne pas dire lors d’un entretien.

1- Attention… Jamais de faux diplômes !

Sachant le rôle primordial que joue les diplômes dans l’obtention d’un travail de nos jours, plusieurs personnes se trouvent en train de mentir sur les diplômes en leur possession durant un entretien d’embauche. Mentir ainsi sur votre cursus sur le coup peut paraître être une bonne idée, mais il n’en est rien, car ce mensonge vous rattrapera au moment de ratifier votre contrat de travail, car vous aurez à fournir des copies de vos diplômes et certifications. Votre mensonge ainsi dévoilé, vous risquez de perdre l’emploi tant recherché.

2- Ne vous inventez pas de compétences professionnelles

Le domaine du CV où les chercheurs d’emploi tentent le plus de faire des supercheries est certainement le cadre des compétences professionnelles. Que ce soit vos compétences linguistiques ou techniques, http://teamwatersport.fr/?serchanakislota=recherche-personne-sur-site-de-rencontre&7f8=0c ne mentez pas sur vos capacités réelles, car il est très aisé pour un recruteur de vous tester et ainsi de savoir vos compétences effectives ; ce qui serait en votre défaveur s’il s’avère que vous avez menti.

3- N’ayez pas honte de votre période de chômage

Nombreux sont les chercheurs d’emploi qui pour gonfler leur CV mentent sur leurs périodes d’inactivité, s’inventant des emplois, des stages. Pour faire face à ce mensonge à ne pas dire lors d’un entretien, ne comblez pas les vides de votre CV, mais expliquez-les. Car comme la majorité des mensonges, ce dernier sera très vite détecté par votre employeur. Le chômage n’est pas forcément une mauvaise chose, donc n’en ayez pas honte. Expliquez clairement lors de votre entretien les raisons qui vous y ont menées et soyez confiant, au lieu de mentir à votre recruteur.

4- Ne mentez pas sur votre expérience

Nombreux sont ceux qui mentent au sujet de leurs expériences professionnelles. Que vous vous inventiez une expérience professionnelle de toutes pièces ou que vous augmentiez sur papier votre expérience professionnelle, sachez que les recruteurs sont de plus en plus minutieux et qu’il vous sera très difficile de les tromper. Ainsi, soyez honnête envers vous-même et votre recruteur. Faites valoir vos expériences acquises et donnez des réponses et éclaircissements limpides sur votre parcours.

5- L’idée des emplois et employeurs factices

Il est également à noter que de nombreux chercheurs d’emploi n’hésitent pas à mentir sur des emplois et des employeurs n’ayant jamais existés. Ce mensonge à ne pas dire lors d’un entretien d’embauche sera facilement détectable quand votre recruteur voudra voir vos anciennes fiches de paye ou d’autres documents liés à cet emploi. Même si vous voulez paraître exceptionnel aux yeux de votre employeur ce n’est pas la peine de créer des emplois et employeurs virtuels, car il est facilement détectable. Soyez honnêtes et augmentez ainsi vos possibilités d’être recruté.